Nous avons eu chaud cet été dans la région Terre-Sainte et Versoix.
En effet l’ancien maire de Divonne-les Bains (France- Ain ) avait projeté de vendre l’eau de la source de la Divonne ( qui devient la Versoix à son passage de frontière ) pour qu’elle soit mise en bouteilles.
Le terrain avait déjà été acheté et le projet semblait prendre réellement forme.
Les maires et syndics des communes suisses dépendantes pour l’eau des sources de Divonne, malgré leur solidarité semblaient impuissants devant cette soudaine folie.
Par chance, tout semble être rentré dans l’ordre pour le moment. le projet est abandonné. Mais restons vigilants car des fous, il y en a partout.